Bandeau
CVX en Belgique francophone
Chercheurs de Dieu, présents au monde...
Descriptif du site
Journée ignatienne 2015

En partage, la journée relue par Philippe L.

Article mis en ligne le 27 novembre 2015
dernière modification le 11 février 2016
Imprimer logo imprimer

Samedi 21 novembre, rassemblement des mouvements ignatiens à Erpent

Comment faire un compte-rendu objectif, exhaustif et complet d’une journée diverse, variée, amicale, riche de rencontres, d’inattendu, une journée profonde, priante, chaleureuse ? Impossible à mes yeux. Alors, je propose de simplement de revenir sur quelques impressions fortes, quelques points marquants que j’ai vraiment envie de vous partager.

Une première impression : un tableau de Françoise L. a éclairé toute ma journée. Il était accroché là, devant nous au fond du podium. Il montre une barque secouée sur une mer tempétueuse et sombre. A bord, les passagers s’accrochent tant bien que mal. Au-dessus d’eux, un rayon de lumière puissant qui perce la nuit. Et dans le ciel, trois silhouettes qui veillent. Je voyais dans ce tableau tantôt des migrants au milieu de la Méditerranée, tantôt notre monde qui traverse une période de doute et de danger, tantôt notre famille ignatienne au cœur d’un monde dur, parfois même hostile. Et dans tous les cas, cette flamme lumineuse à laquelle on s’accroche et cette Trinité qui veille envers et contre tout.

Une autre impression : plusieurs fois dans la journée, nous avons entendu une allusion à la chanson de Francis Cabrel qui fait dire à Dieu : « je vais aller m’asseoir sur le rebord du monde voir ce que les hommes en ont fait ». Car cette journée était, au fond, un grand regard sur le monde dans lequel vit notre famille ignatienne. Le matin, nous avons tous été invités à tenter de voir le monde tel que Dieu le regarde ; nous avons contemplé ce monde aidé par des images et par l’accompagnement de Franck J.. Puis nous avons participé à des ateliers qui nous amenaient à exprimer par des images, des couleurs, des montages comment nous voyons et vivons le monde aujourd’hui.

Et aussi, dans l’après-midi, plusieurs branches de la famille ont parlé de leur mission , de leur aventure personnelle, de leurs découvertes, de leurs réalisations au milieu de ce monde-là. Une professeure de l’Université de Namur partageait sur sa mission de support aux étudiants. Elle a même osé employer le mot amour pour expliquer comment elle voit la relation prof – étudiant. Isabelle G., notre présidente, a parlé du travail lancé dans CVX sur les défis de l’écologie  : voilà bien un regard concret sur le monde. Christophe R. nous racontait comment la Pairelle, pour être mieux encore inscrite dans le concret du temps, a décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour communiquer autour d’elle. Et nous avons entendu Baudouin V.O. préciser la mission du Jesuit Refugee Service et de son projet Up Together pour encadrer toutes les bonnes volontés qui aident les réfugiés dans notre pays. Ou encore Denis D. et Bernard P nous ont donné un éclairage vivant sur le besoin de pratiquer aujourd’hui, dans le vrai monde autour de nous, le langage de la sagesse, celui qui parle à tous sans distinction de race ou de religion.

J’en passe, et des meilleures. Que les intervenants qui ne sont pas cités ne m’en veuillent pas.

Et puis une troisième impression. Comme dans toute réunion de famille qui se respecte, on était accueilli chaleureusement dans une atmosphère de fête, et on échangeait les « petites nouvelles ». C’est fait, les éditions jésuites francophones en Europe ont fusionné. Pour être plus efficaces, certes, mais aussi pour mieux rayonner. Et ça y est aussi, la réunion de la province jésuite de France avec celle de Belgique Luxembourg sera complètement scellée en 2017. Et aussi la grande maison de Lumen Vitae à la rue Washington est à vendre, fameuse étape dans la vie de la famille. Et cet été, le pèlerinage sur la route d’Ignace entre Loyola et Manresa a été une grande et belle découverte humaine et spirituelle. Rebelote en 2017.

Une dernière impression forte que je ne puis raconter : ce superbe ballet dansé par une femme et un homme lourdement handicapés. Fragilité, humanité et beauté à la fois.

Une famille qui veut assumer ses fragilités et celles du monde qui nous entoure, un groupe de femmes et d’hommes qui savent qu’ils ne peuvent maîtriser l’univers, qui assument que la culture du temps est bousculée par la technologie. Et qui, contre vents et marées, s’adressent en famille à Dieu pour Lui dire :

Oh Lord, hear my prayer. Come and listen to me.
Oh Dieu, entends ma prière. Viens et écoute-moi
.

Philippe L.

Voir les photos de la journée : rendez-vous dans les pages membres : (n’oubliez pas pour cela de vous connecter - en haut à gauche de la page d’accueil - ) :http://cvx-belgique.org/pages-membres/galerie-photos-16/?lang=fr

voir la video de la journée :
https://www.youtube.com/watch?v=0SI2AzcrSRU

Voir aussi : www.famille-ignatienne.be -

Calendrier CVX

avril 2017 :

mars 2017 | mai 2017

Évènements à venir

0 | 5 | 10

19-05-2017 : Réunions ESN


puce Plan du site puce Contact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2008-2017 © CVX en Belgique francophone - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.78.62